Qu’est-ce que la qualification IRVE en matière de borne de recharge ?

La certification IRVE est attribuée aux électriciens ayant suivi une formation dédiée à l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Cette accréditation assure que ces installations sont réalisées selon des normes strictes qui garantissent leur sécurité et leur fiabilité.

Qu’est-ce que la qualification IRVE ?

Le terme IRVE fait référence à « Infrastructure de Recharge de Véhicule Électrique », désignant diverses installations électriques permettant la recharge des véhicules électriques ou hybrides. La qualification IRVE est décernée à un professionnel après une formation spécialisée dans l’installation de ces équipements. Elle atteste de sa compétence et de sa connaissance approfondie des équipements électriques et des risques associés à une installation incorrecte. Cette certification est considérée comme un gage de qualité et de compétence dans le secteur. Pour un prestataire, il s’agit d’une reconnaissance significative dans le domaine et face à la concurrence.

La certification IRVE peut être octroyée par deux organismes principaux à savoir Qualifelec et Afnor. Qualifelec est une association professionnelle et technique spécialisée dans la qualification des entreprises du génie électrique et énergétique. Son objectif principal est d’aider les particuliers, les maîtres d’ouvrage, les bureaux d’études à choisir des professionnels électriciens compétents, capables de réaliser des travaux de qualité et sécurisés. L’Afnor ou l’Association Française de Normalisation est une organisation établissant des normes, parfois obligatoires, pour les entreprises, les administrations et les associations. Avec près de 2500 entreprises adhérentes, l’Afnor représente la France au sein des organisations européennes et internationales de normalisation.

Comprendre les différentes formations IRVE

Les formations se déclinent en trois niveaux. Chacun vise à développer un ensemble spécifique de compétences et de connaissances. La formation IRVE de niveau 1 est une formation de base qui aborde les principes fondamentaux de l’installation des bornes de recharge pour véhicules électriques. Elle englobe la compréhension des dynamiques du marché, l’identification des besoins des clients en fonction des types de véhicules et des installations électriques ainsi que la maîtrise des normes et réglementations en vigueur. Les participants acquièrent également les compétences nécessaires pour mettre en place, tester et mettre en service des bornes de recharge, tout en assurant la sécurité des installations. La formation IRVE de niveau 2 est plus avancée et se concentre sur la conception et l’installation de bornes de recharge communicantes et sur la mise en place d’infrastructures plus complexes telles que les clusters de bornes avec communication embarquée.

Les participants développent leurs compétences en planification et en configuration des installations et apprennent à élaborer la documentation requise pour obtenir la conformité auprès des organismes de contrôle. Quant à la formation IRVE de niveau 3, elle est spécifiquement dédiée à l’installation d’infrastructures de recharge rapide. Les participants y apprennent à concevoir et à mettre en œuvre des systèmes de recharge en courant continu (DC), en respectant les réglementations spécifiques à ce type d’installation. La formation aborde également les aspects liés à l’accessibilité et à la sécurité pour ce type d’équipement ainsi que les procédures d’autocontrôle nécessaires.

Passer par un professionnel IRVE : une obligation ?

Selon le décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017 amendé par le décret n° 2021-546 du 4 mai 2021, l’installation de nouveaux dispositifs de recharge pour véhicules électriques ou hybrides rechargeables nécessite l’intervention d’un installateur qualifié, portant la mention « IRVE » délivrée par un organisme accrédité. Cette exigence s’applique à l’exception des infrastructures d’une puissance totale inférieure ou égale à 3,7 kW, installées dans un bâtiment d’habitation privé ou dans une dépendance de celui-ci et qui ne sont pas destinées principalement à la recharge des véhicules électriques ni accessibles au public. Selon les textes légaux, les installations de recharge doivent être réalisées par des professionnels habilités, conformément à l’article R. 4544-9 du Code du travail et titulaires d’une qualification pour l’installation de ces infrastructures délivrée par un organisme de qualification accrédité.

De même, les opérations de maintenance doivent être effectuées par des professionnels habilités et qualifiés ou la maintenance doit être identifiée et approuvée par un organisme de qualification accrédité. Les modalités d’accréditation et les exigences minimales pour obtenir les qualifications relatives à la conception, l’installation et la maintenance des infrastructures de recharge pour véhicules électriques sont définies par l’arrêté du 27 octobre 2021. Cet arrêté qui est en vigueur depuis le 1er juillet 2022 réglemente ces aspects pour garantir la qualité et la sécurité des installations.

Les aides pour l’installation d’une borne de recharge

Faire appel à un électricien qualifié IRVE présente de nombreux avantages notamment en donnant accès aux subventions gouvernementales disponibles pour l’installation de solutions de recharge pour véhicules électriques. On sait que la pose d’une borne de recharge représente un investissement conséquent, mais en passant par des installateurs qualifiés, les coûts diminuent. Pour les particuliers, recourir à un électricien IRVE permet de bénéficier d’une TVA réduite et d’un crédit d’impôt correspondant à 75 % des dépenses engagées pour l’acquisition et la pose du système de charge, dans la limite de 300 euros par borne. Ces incitations fiscales permettent d’encourager l’adoption de véhicules électriques et la mise en place de solutions de recharge à domicile. De plus, ces avantages financiers peuvent être cumulés avec d’autres aides comme la prime Advenir destinée spécifiquement aux copropriétés.

Pouvant atteindre jusqu’à 960 euros par point de recharge individuel, cette prime est octroyée dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie. Ainsi, en faisant installer une borne de recharge par un électricien qualifié IRVE et en conservant soigneusement la facture mentionnant cette qualification, les propriétaires peuvent bénéficier de ces différentes aides gouvernementales. Il est intéressant de noter qu’en s’appuyant sur cet ensemble de mesures incitatives ainsi que sur la loi d’orientation des mobilités publiée au Journal officiel le 26 décembre 2019, l’État encourage activement les citoyens et les entreprises à adopter des modes de transport plus respectueux de l’environnement. La loi d’orientation des mobilités est une pièce maîtresse de cette stratégie. Son objectif principal est de mettre fin d’ici 2040 aux ventes de voitures particulières ou de véhicules utilitaires légers neufs fonctionnant aux énergies fossiles carbonées. Cela inclut les motorisations diesel et essence, au profit des véhicules électriques, hybrides rechargeables et d’autres alternatives plus écologiques.

Commenter